7 Tactiques d'Échecs de Base pour les Débutants

7 Tactiques d'Échecs de Base pour les Débutants

de lecture - mots

Dans cet article, je vous présente certaines tactiques d'échecs passionnantes qui peuvent vous aider à renverser la situation. Les tactiques d'échecs ne sont rien d'autre que des mesures à court terme pour changer le sort de votre partie. Examinons-les une par une.

1. En Passant :

Il s'agit d'un coup obscur que peu de joueurs novices connaissent. En général, les pions ne peuvent attaquer une autre pièce que si elle se trouve en diagonale devant eux, à gauche ou à droite. Dans un En Passant cependant, un pion sur la 4ème rangée peut attaquer même si le pion adverse fait un double pas.

(Lorsque le pion noir est en 4ème rangée, le pion blanc a fait un double pas vers d4. Dans cette situation, le joueur noir peut utiliser En Passant et attaquer le pion blanc comme indiqué dans le diagramme ci-dessus)

2. Le Roque :

C'est le seul coup du jeu où vous pouvez déplacer plus d'une pièce à la fois. Il est généralement utilisé pour protéger le roi en échangeant son côté avec la tour. Ce coup comporte toutefois quelques restrictions :

  • Il n'y a pas de pièces entre le roi et la tour.
  • Le roi et la tour qui roque n'ont pas encore bougé.
  • Le roi n'est pas actuellement en "échec".

Avant le Roque

Après le Roque

3. Fourchette de Chevalier :

Fourchette de Chevalier

Une fourchette de chevalier n'est rien d'autre qu'une tactique qui consiste à menacer deux pièces différentes de l'adversaire avec votre chevalier. Cette tactique est puissante car le cavalier ne se déplace pas de manière rectiligne comme les autres pièces. Un autre avantage de cette tactique est que vous pouvez obtenir une pièce plus précieuse comme une tour ou une reine en utilisant le cavalier.

Cependant, assurez-vous que l'une des cibles de la fourchette n'est pas le cavalier de l'adversaire, car vous perdriez alors votre cavalier. Apprenez à rechercher ces situations tout au long d'une partie. Cela pourrait être le coup qui fera basculer le momentum de la partie en votre faveur.

4. Fourchette de la Reine :

Fourchette de la Reine aux Échecs

Une fourchette de la reine n'est rien d'autre que de menacer deux pièces différentes de l'adversaire avec votre reine. La reine est la pièce la plus précieuse de l'échiquier après le roi, il est donc important que vous utilisiez la fourchette de la reine avec précaution, car il n'est pas prudent de perdre une pièce de valeur comme la reine au profit d'une pièce de moindre valeur comme le fou ou le chevalier.

Les cibles idéales devraient être soit deux pièces non protégées, soit un roi et une pièce non protégée. Le fait de cibler une pièce protégée entraînera la mort de votre reine, ce qui peut être très avantageux pour votre adversaire. Si elle est utilisée avec précaution, la fourchette de la reine est capable de provoquer un échec et mat peu après l'échange.

5. Fourchette du Fou :

Fourchette du Fou

Une fourchette du fou, comme son nom l'indique, consiste à menacer deux pièces différentes de l'adversaire en utilisant votre fou. Il s'agit d'un autre coup puissant qui peut vous aider à gagner facilement une pièce de l'adversaire. Cependant, assurez-vous que l'une des cibles n'est pas le fou ou la reine de l'adversaire, car vous pourriez perdre votre fou. Utilisez donc cette tactique avec précaution pour obtenir de meilleurs résultats.

6. Fourchette de Tour :

 Fourchette de Tour

La fourchette de la tour consiste à utiliser la tour pour menacer deux pièces différentes de l'adversaire. Idéalement, la fourchette de la tour devrait être utilisée pour cibler deux pièces non protégées ou le roi et une pièce non protégée. La fourchette de la tour est une tactique efficace car la tour est exposée à toute la ligne. Cependant, assurez-vous que l'une des cibles de la fourchette de la tour n'est pas la tour ou la reine de l'adversaire, car cela peut nuire à la survie de votre tour. Utilisez donc cette tactique avec précaution, car la tour est aussi une pièce de plus grande valeur.

7. Arranger une Épingle :

Idéalement, lorsqu'une pièce de l'adversaire est menacée, deux options s'offrent à lui :

  • Déplacer la pièce menacée (ou)
  • Introduire une autre pièce entre la pièce menacée et votre pièce.

L'introduction d'une autre pièce entre votre pièce et la pièce menacée est appelée épinglage. Bien que l'épinglage puisse neutraliser l'effet de la menace, il s'accompagne d'un énorme inconvénient. Le joueur ne pourra pas déplacer la pièce clouée tant que la menace subsiste. En d'autres termes, le joueur rend une de ses pièces inactive par le processus appelé épinglage.

Il existe deux types de clouage, à savoir

  • le clouage absolu
  • L'épinglage relatif

Examinons ces types en détail :

Broche Absolue

Broche Absolue aux Échecs

Une épingle absolue est le scénario qui résulte des étapes suivantes :

  • Vous menacez le roi de l'adversaire avec une de vos pièces.
  • L'adversaire place une certaine pièce entre votre pièce et son roi.

En faisant cela, l'adversaire sera obligé de garder la pièce clouée en place car cela entraînera un échec ouvert. Lorsque la pièce menacée est le roi de l'adversaire, on parle de clouage absolu. Notez l'exemple dans le diagramme ci-dessus.

Le fou du joueur noir sur f8 doit agir comme une épingle absolue sur la huitième rangée pour empêcher son roi d'être mis en échec par la reine des blancs. Pour mieux comprendre l'efficacité d'une quille absolue, pensez à ce qui se passerait si le cavalier blanc sur c6 se positionnait sur e7 ?

Broche Relative

Broche Relative aux Échecs

Une épingle relative est similaire à l'épingle absolue en termes de fonction. Cependant, dans le cas d'une quille relative, la pièce menacée n'est pas le roi de l'adversaire. Cette situation résulte des étapes suivantes :

  • Vous menacez la pièce de grande valeur de l'adversaire, comme une reine ou une tour, avec une certaine pièce à vous. (Voir l'exemple ci-dessus)
  • L'adversaire positionne une certaine pièce entre votre pièce et sa pièce de valeur.

Les conséquences d'un clouage relatif sont similaires à celles d'un clouage absolu. Votre adversaire ne pourra pas déplacer la pièce clouée. Toutefois, l'ampleur de la gravité est relativement moindre par rapport à un clouage absolu, car l'adversaire peut décider de sacrifier la pièce menacée et de déplacer la pièce clouée.

Ce sont là quelques-unes des tactiques d'échecs les plus couramment utilisées. Je suis certain que l'utilisation judicieuse de ces tactiques vous aidera à faire pencher les chances du jeu en votre faveur.