4 Choses que nous Pouvons Apprendre du Gambit de la Reine

4 Choses que nous Pouvons Apprendre du Gambit de la Reine

de lecture - mots

"La seule chose qu'on sait d'Elizabeth Harmon, c'est qu'elle aime gagner." - Le Gambit de la Reine. Mini-série TV, 2020.

Au cours des derniers mois, des millions de personnes à travers le monde ont regardé l'incroyable histoire d'Elizabeth Harmon, la prodige orpheline des échecs. Beth (Elizabeth) n'a jamais étudié les échecs de manière formelle, elle a été initiée au jeu par M. Shaibel, le concierge de son orphelinat, et a appris le reste elle-même. Pourtant, ce n'est que grâce à ses amis qu'elle a pu battre le champion du monde d'échecs Vasily Borgov.

Alors, que pouvons-nous apprendre de cette émission populaire de Netflix sur les échecs et le succès ?

NE JAMAIS SOUS-ESTIMER SON ADVERSAIRE

Beth a été une surprise totale pour le monde entier. "Les filles ne jouent pas aux échecs". lui a dit M. Shaibel. Malgré les épreuves de l'époque, Beth n'a jamais abandonné et a prouvé au monde qu'une orpheline, devenue une belle femme "prima donna", peut battre les joueurs d'échecs les plus expérimentés du monde. Notre conseil : ne jugez jamais votre adversaire (aux échecs, en affaires et dans la vie en général) sur sa seule première impression - vous pourriez être surpris !

LE POUVOIR D'UN GROUPE

Bien que Beth se soit fait des amis, elle a déclaré qu'elle "est bien toute seule" et qu'elle préférait faire les choses à sa façon. Pourtant, ce n'est que grâce à ses amis qu'elle a réussi à se libérer des griffes de la drogue et de l'alcool et à se reprendre en main. Une fois rétablie, ses amis l'ont aidée à préparer et à gagner son match le plus important contre le champion d'échecs mondial Vasily Borgov.

Notre conseil : Même si vous êtes un loup solitaire et que vous pensez être plus productif tout seul, créez un réseau de personnes qui peuvent vous aider. Qu'il s'agisse de vos amis, de votre famille ou de votre entraîneur d'échecs, écoutez ce qu'ils ont à dire ! Parfois, une perspective différente peut changer votre façon de jouer.

STRATÉGIE, STRATÉGIE, STRATÉGIE.

Eh bien... c'est une évidence quand il s'agit d'échecs... pourtant, nous avons du mal à l'ignorer. Au cours de l'émission, on peut clairement voir que même si Beth faisait confiance à son intuition dès qu'elle en avait l'occasion, elle le faisait en s'appuyant sur sa stratégie.

Elle regardait et analysait les parties, lisait des livres et prenait le temps d'apprendre les faiblesses et les tactiques de son adversaire.

LES ÉCHECS PEUVENT AUSSI ÊTRE BEAUX

"Les échecs ne sont pas toujours une compétition. Les échecs peuvent aussi être beaux. C'est l'échiquier que j'ai remarqué en premier. C'est un monde entier de seulement 64 cases. Je m'y sens en sécurité. Je peux le contrôler. Je peux le dominer. Et il est prévisible, donc si je suis blessée, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même." - Elizabeth Harmon

Nous adorons cette déclaration. Elle décrit ce que nous pensons de ce jeu et pourquoi nous aimons y jouer et enseigner aux enfants et aux adultes comment améliorer leurs compétences.

Les échecs présentent de nombreux avantages, il ne s'agit pas seulement de gagner, mais aussi de développer sa stratégie, d'affiner ses capacités d'analyse, d'être plus responsable et patient. Nous sommes d'accord : les échecs sont magnifiques !